Blog Gay d'un couple de mecs du sud 

FILMS GAYS

Découvrez les films et/ou courts métrages gays qui nous ont plu ...

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 7 juin 2012

Notre Paradis

notre-paradis001.jpg

Gael Morel revient au cinéma avec un film glauque dans le milieu homosexuel et la prostitution : Notre Paradis !

Sorti en salle le 28 septembre dernier, ce fillm à la noirceur assumée, "Notre Paradis" lorgne vers le cinéma homo des années 1980, non sans ambivalence. Mais si, comme souvent chez Morel, le trait est parfois forcé ou maladroit, le film offre de belles scènes et permet de révéler un jeune acteur, Dimitri Durdaine, étonnant dans un rôle plutôt casse gueule.

 

notre-paradis002.jpg

L'histoire : Vassili (interprété par stéphane rideau), prostitué vieillissant aux pulsions criminelles, trouve un jeune homme inanimé dans le Bois de Boulogne et le recueille chez lui. Les deux hommes, devenus complices et amants, se prostituent ensemble et volent leurs clients. Mais peu à peu, l'étau se resserre suite aux menaces de représailles et le couple doit fuir Paris précipitamment. La cavale commence...

 

notre-paradis003.jpg

Dans son nouveau film, Gaël Morel propose une œuvre dense qui peut se voir comme un drame amoureux, comme la chronique d'une déchéance ou comme un thriller. Il signe surtout un vrai film romantique exalté qui séduira autant qu'il déroutera...
Vassili (Stéphane Rideau, ci-dessus à gauche) est prostitué. Il a eu son heure de gloire mais il sait que son étoile décline dans un univers où la chair fraiche est la marchandise la mieux tarifée. Taciturne, revenu de tout, presque nihiliste, il croise le parcours d'un ange blond, justement baptisé Angelo. Ces deux paumés vont bientôt tomber follement amoureux et engager un pas de deux exalté, violent et peut-être suicidaire. Stéphane Rideau, dans son premier beau rôle d'homme aux portes de la maturité, se donne à fond dans cette histoire entre déchéance et résurrection. Et son partenaire Dimitri Durdaine se tire avec grâce d'une partition casse gueule. Sans oublier une Béatrice Dalle, comme toujours parfaite, dont on ne sait si elle est une figure maternelle... ou une mante religieuse...

 

notre-paradis004.jpg

 

Certains reprocheront des passages noirs et une vision crépusculaire de la vieillesse et de la sexualité. Mais ce film a une vraie personnalité, un parti pris jusqu'au-boutiste qui tranche avec énergie sur nombre de films français trop tièdes. Ce n'est pas un reproche que l'on pourra faire à ce «Paradis» imaginé par Morel, porteur d'un romantisme comme on n'en fait plus!

notre-paradis005.jpg

 

Découvrez la Bande Annonce :

Évaluer ce billet

  • Note : 4.6
  • Votes : 16

mercredi 19 octobre 2011

Soldat roméo (Private roméo)

private-romeo001.jpg

Petite découverte coup de coeur !

Soldat Roméo (Private Romeo) : Huit cadets sont livrés à eux-mêmes dans un camp d’entraînement militaire et s’affrontent autour du Don't ask don't tell et des tabous liés à l’homosexualité. Sur du rock indé et d’après le texte original de Roméo et Juliette, Soldat Roméo nous emmène dans une histoire énigmatique que seul Shakespeare a pu inspirer où sourires narquois et regards obliques traquent les amoureux maudits. Un conte sensuel et à suspense que la guerre entre deux camps emporte dans la tourmente de l'amour interdit.

private-romeo002.jpg

Private Roméo

Fiction / VO Anglais sous-titrée Français /

Réalisation : Alan Brown
Avec : Hale Appleman (Josh Neff), Matt Doyle (Glenn Mangan), Seth Numrich (Sam Singleton), Charlie Barnett (Ken Lee), Bobby Moreno (Carlos Moreno), Sean Hudock (Sanchez), Adam Barrie (Adam Hersh), Chris Bresky (Omar Madsen)
Scénario : Alan Brown d’après William Shakespeare (Roméo et Juliette)
Image : Derek McKane         
Musique : Nicholas Wright
Production : Agathe David-Weill, Kevin Ginty
Distribution : Outplay

Lire la suite...

Évaluer ce billet

  • Note : 4.2
  • Votes : 10

mardi 31 août 2010

Prayers for Bobby

rediff.jpg

Souvenez-vous !!!! l'année dernière nous vous faisions découvrir un téléfilm diffusé sur M6 : Bobby seul contre tous... l'histoire d'une mère qui par son aveuglement face à l'homosexualité va pousser son fils au suicide, et par remords devenir l'une des plus fervente militante des droits des gays.

Vous reconnaitrez l'excellente Sigourney Weaver dans ce rôle.

Et bien préparez vous à une séance de rattrapage car M6 a la bonne idée de nous rediffuser le téléfilm ce jeudi de cette semaine, le 02 septembre, à 13h45 !!!!

Je vous conseille de ne pas le manquer et de préparer vos mouchoirs !!!!
A priori vous pourrez également le trouver bientôt en dvd le 05 octobre prochain ;)

 

Petit rappel avec la bande-annonce ci-dessous :

Évaluer ce billet

  • Note : 4.8
  • Votes : 12

mercredi 18 novembre 2009

Shank


2009, Grande-Bretagne, 89 mn

Réalisateur : Simon Pearce

Résumé : Bristol, 2009, sa drogue, ses gangs et ses ados mignons et à l’ouest (pas seulement géographiquement) bien connus des fervents de la série “Skin”. Cal (Wayne Virgo), 18 ans, mignon genre lascar mélangé, est membre d’un gang qui à l’occasion casse du pédé. Mais Cal a un gros secret, non seulement il se mitonne des plans cul avec des amants de passage via le net, mais surtout il est secrètement amoureux du joli dur du gang, Jonno (Tom Bott). Ce dernier est totalement sous la coupe de Nessa, une virago qui hait les “sissis”. Un jour, alors que la petite bande tuait le temps en taguant une palissade, passe une jeune et gracile follasse revenant de son shopping. Le gang se rue sur cette offense à la virilité. Jonno roue de coups le mignon. Mais bientôt Cal s’interpose pour protéger le garçon à la stupeur de ses potes. Le voilà désormais tricard pour le gang, poursuivi par la haine de Nessa... Le dit mignon s’appelle Olivier, jeune français, il est venu à Bristol parfaire sa connaissance de la civilisation britannique. On a vite compris que Cal ne va pas rester longtemps insensible au charme d’Olivier. Pour corser l’affaire, Olivier a un prof gay, Scott  (Garry Summers) qui n’est peut être pas non plus sans vouloir du bien au jeune français. Ce prof a été tabassé par Cal à la fin d’un plan cul qui a mal tourné...


avec:
Wayne Virgo (Cal), Tom Bott (Jonno), Alice Payne (Nessa), Marc Laurent (Olivier), Garry Summers (Scott), Bernie Hodges (Will), Christian Martin (David), Louise Fearnside (Dayna), Oliver Park



Shank” est d’abord le portrait d’un adolescent, Cal, et montre à quel point il est difficile pour un jeune de se réconcilier avec sa sexualité, quand tout autour de lui, lui oblige à croire que ses sentiments naturels ne sont pas naturels.
L'histoire d'amour atypique se tisse entre Cal et Olivier est tendre et étonnamment douce, au milieu des dangers et de la violence qui  entourent les deux garçons...


Ce film n'est pas sans rappeler la série britannique "Skins", d'ailleurs Bristol est aussi la ville où se déroule la série "Skins".

“Shank” ouvre la voie à un nouveau cinéma gay hyper réaliste et contemporain, qui n’hésite pas à passer du romantisme à une violence à fleur de peau.  Le film prend une résonance tout à fait différente quant à sa crédibilité lorsque on apprend que la majorité du récit a été nourri par des événements réels qui ont eu lieu au Royaume Uni.

A suivre dans la suite de l'article, la scène érotique en images entre Cal et Olivier ...

Lire la suite...

Évaluer ce billet

  • Note : 4.9
  • Votes : 7

mardi 15 septembre 2009

En colo - court métrage contre l'homophobie

colo1

Quand on est adolescent et qu’on s’interroge sur son orientation affective et sexuelle, c’est malheureusement aussi le moment où l’on peut découvrir l’homophobie et sa violence. Cette période est souvent difficile à vivre et peut entraîner de graves troubles, allant parfois jusqu’au suicide.
Pour mieux lutter contre l'homophobie et ses conséquences (le rejet des autres ou de soi-même), le ministère de la Santé et des Sports et l'Inpes ont organisé en 2008 un concours de scénarios sur le thème de la prise de conscience de son homosexualité ou de sa bisexualité dans notre société : "jeune et homos sous le regard des autres".

 

Voici un de ces courts métrages dans la lutte contre l'homophobie : En colo, (sur une idée originale de Guillaume Nail).

colo2

L'histoire : Lors d'une séance du jeu "action ou vérité ?", deux jeunes garçons, Mathieu et Maxime, ont pour défi de s'embrasser. Le baiser va provoquer chez eux un certain émoi. A partir de ce moment, les ados, témoins de cette scène, font des allusions plus ou moins directe à l'eventuelle homosexualité de Maxime. Une révélation surprenante va alors déstabiliser le groupe, mais surtout le faire réfléchir ...

Ce court métrage a été réalisé par Pascal Alex Vincent "petit théatre des sentiments, les camps d'été ont un aspect ludique qui, pourtant, peut cacher des enjeux dramatiques, au moment de sa vie où l'ado se réalise, s'accomplit. C'est ce que raconte le scénario de En colo". Avec Emylou Brunet, Laura Boujenah, Côme Levin, Axel Wursten, Paul Perles et Alexis Michalik.

Le Court Métrage :


En colo - Court métrage contre l'homophobie

Évaluer ce billet

  • Note : 4.6
  • Votes : 25

samedi 22 août 2009

Were the world mine

Were-the-world-mine

« Were The World Mine », de Tom Gustafson, avec Tanner Cohen, Wendy Robie, Nathanial David Becker, Judy McLane, Zelda Williams & Jill Larson. Date de sortie en France : Novembre 2009 

« Were The World Mine » raconte l'histoire de Timothy, un jeune gay plutôt rêveur. Un jour Timothy découvre la recette d'une potion magique qui lui permet de rendre les gens amoureux... et gay ! Il n'hésite pas alors à l'utiliser sur tous les habitants de la ville, à commencer par celui dont il est amoureux... Voir la bande annonce sous-titrée en français ci-après :

Lire la suite...

Évaluer ce billet

  • Note : 3.7
  • Votes : 3

mercredi 5 août 2009

Patrik 1,5

patrik1.5

Bientôt un film gay sur vos écrans en France "Patrik age 1.5" : sortie prévue en salle le 07 octobre prochain sous le titre "Les joies de la famille".

Ce film suèdois raconte l'histoire de Sven et Goran, homosexuels et mariés, qui emménagent dans une belle maison de la banlieue de Stockholm. Sven et Goran font une demande d'adoption et obtiennent la garde d'un petit Patrik de « 1,5 ans ». Mais suite à une erreur administrative de virgule, ils se retrouvent en fait avec un Patrik de 15 ans... délinquant et homophobe !

patrik1.5(1)

Ce film était retenu dans la programmation de la 8ème édition de Vues d'en face, le Festival International du Film Gay et Lesbien de Grenoble en avril 2009. Il a rencontré un franc succès et l'adhésion du public puisqu'il a remporté le Prix du Public a l'issue du Festival qui proposait en projection une vingtaine de longs métrages. Cette comédie enlevée, gros succès populaire en Suède, est également une réflexion sur les hypocrisies de chacun. Les personnages, comme les situations, ne tombent jamais dans l'écueil de la caricature ou du sirupeux. Laissez vous chatouiller les zygomatiques !
Il a également emporté le Prix du Meilleur Film au festival LGBT de Philadelphie, QFest.

Ce qui est le plus plaisant, c'est l'absence de tous ces affreux clichés que nous avons l'habitude de voir en général dans les comédies gays ! Juste une comédie simple, avec un couple simple... à voir prochainement ;)


Bande annonce "Patrik 1,5" envoyé par GayClic

Évaluer ce billet

  • Note : 3
  • Votes : 1

lundi 27 avril 2009

Bobby seul contre tous

affiche

Quelques semaines après les États-Unis, M6 diffuse le téléfilm événement Bobby seul contre tous (titre original Prayers for Bobby), dont le thème, sombre et puissant, tranche étonnemment avec le type de film généralement diffusé un lundi après-midi sur une chaîne hertzienne. Bobby seul contre tous, est en fait une fiction tirée du livre du même nom écrit par Leroy Aarons, réalisé par Russell Mulcahy, auteur du premier Highlander, mais à qui l'on doit aussi des épisodes de Skins et Queer as Folk. On y suit l'histoire de Mary Griffith (Sigourney Weaver), une mère de famille dévote (Sigourney Weaver) qui en découvrant que son fils Bobby est homo va le pousser au suicide par son aveuglement à refuser ce qu'il est. Ravagée par la culpabilité, elle deviendra alors une militante des droits gays aux USA.

A vos mouchoirs !

Lire la suite...

Évaluer ce billet

  • Note : 0
  • Votes : 0

mercredi 11 février 2009

Between Love & Goodbye

Nouveauté à ne pas manquer pour les amateurs de Cinéma gay :
Between Love & Goodbye
, un film de Casper Andreas avec Simon Miller (Kyle), Justin Tensen (Marcel), Rob Harmon (April), Jane Elliott (Sarah), sorti depuis peu aux Etats-Unis et qui arrivera certainement directement en DVD chez nous en France.

L'histoire : Marcel et Kyle sont tombés amoureux au premier regard... Comme ils n'ont pas le droit de se marier, Marcel, qui est français, épouse leur amie lesbienne Sarah pour pouvoir rester aux États-Unis. Tout se passe bien jusqu'à ce que la soeur de Kyle, April, une ancienne prostituée, ne s'incruste chez le jeune couple, avec pour seul but de saborder leur bonheur...
Jolie romance gay entre un Frenchy et un American lover !

A découvrir ci dessous la bande annonce sous-titrée et un trailer du film !

Lire la suite...

Évaluer ce billet

  • Note : 4.5
  • Votes : 2

vendredi 7 novembre 2008

Another Gay Movie


En partenariat avec le “Festival Gay et Lesbien de Paris 2008”, Canal + fait de cette soirée du 7 novembre une soirée 100 % gay.
A été diffusé pour cette soirée Another Gay Movie (2006), film du réalisateur Todd Stephens. Cette comédie explore le passage à l’âge adulte de quatre jeunes amis gay. Le scénario est en grande partie une parodie du film American Pie.


Synopsis :
Andy est un jeune gay américain. À 17 ans, il est toujours vierge, mais comme tout le monde à son âge, il ne pense qu’à une chose : perdre sa virginité. Il est complètement hors du placard et il n’en peut plus d’attendre : les hormones le démangent. Il plonge naïvement dans le tourbillon qui le fera sortir de l’adolescence pour entrer dans le monde adulte. Au grand désespoir de sa mère (qui se demande où sont donc passés tous les concombres et toutes les carottes qu’elle cultivait dans le jardin), Andy passe le plus clair de son temps à se pratiquer en vue du grand moment où il passera aux actes.
Andy est entouré de ses trois meilleurs amis, qui vont à la même école que lui. Jarod est un beau mec branché et décontracté. Griff est un peu nerd, mais il dégage un sexe appeal qui ne demande qu’à exploser. Nico est la grande folle, expert du cinéma gay. Ces trois jeunes ont une chose en commun : ils n’ont jamais eu de sexe anal.
Muffler, leur amie lesbienne butch et tombeuse de cheerleaders, aime bien les narguer à ce sujet. Lors d’une fête qu’elle donne chez elle, les quatre copains en ont ras-le-bol, car tous les fêtards baisent, sauf eux. Ils font donc un pacte : ils jurent de perdre leur virginité avant la fin de l’été.
S’ensuit une quête abracadabrante.

Lire la suite...

Évaluer ce billet

  • Note : 3.8
  • Votes : 5

- page 1 de 2

Films gays Français

disponibles sur video-gay.com...