Je suis donc après cette rencontre et cette après midi torride avec ce petit vendeur prénommé Florian,rentré chez moi un peu gêné de m'avouer que ce moment en sa compagnie m'avait été fort agréable. Je prend une douche bien chaude en me savonnant bien pour enlever toute odeur suspecte qui pourrait alerter et aiguiser la grande jalousie de ma copine .La nuit au lit bien que ce soit une grande gourmande cela n'avait rien à voir avec le moment passé avec ce pourtant jeune garçon qui en connaissait bien plus sur le plaisir à donner à un Homme.Le lendemain je partis au boulot un peu vanné mais content de moi et de mon corps qui était soulagé de tant de caresses.vers 10 heures le bip de mon portable m'alerta d'un message mms précédé de ce texto « je l'ai acheté pour toi et mis ce matin si tu as envie de me l'enlever je finis ce soir à 5 heures bisou flo »j'ouvre la photo rapidement pour mater une fine cordelette de coton ceignant sa fine taille et disparaissant entre ses deux superbes fesses imberbes,ce petit démon ne me laissai aucun répit il me tentait et cela m'excitait je lui renvoyait la photo de ma poutre apparente que laissait deviner mon jeans moulant suivit du texte « à ce soir minou »La journée se passa à coup de mms et autres sms brulants pour entretenir notre désir, réciproques bisous,des coucous,de sa part des choses osées exemple « que portes tu sous le jeans montre moi « juste le temps d'aller au WC pour dégrafer la boucle de mon ceinturon ouvrir juste le premier bouton pour lui montrer la ceinture élastique de mon «  aussiembaum » réponse immédiate «  slip ou shorty? » moi «  tu verras tout à l'heure »réponse pull relevé baggy juste à hauteur pour voir le piercing de son nombril et le haut du string gris satin,et de nouveau forte érection de ma part et envie d'aller m'astiquer pour me soulager mais patience pour pouvoir lui garder toute ma raideur qu'il est en lieu d'attendre de moi. Enfin 5 heures je saute dans ma voiture je sais que je serais en avance mais tempis,je pris un café en l'attendant,je l'aperçut arriver de loin,pull marin baggy retenu par ses hanches fines,baskets délaces ,vraiment il est trop canon et irrésistiblement sexy,il s'assied en face de moi les yeux dans les yeux il sirote son lait fraise en arrondissant ses lèvres pulpeuse autour de la paille,chez lui tout appelle à la luxure « on y va » me dit-il et comme un automate je me lève et le suit,prétextant que ses lacets étaient défaits le petit coquin s'accroupit un genou à terre son pull trop court remonta sur son dos et son baggy plus que trop large offrait à ma vue et à celle des passants sa superbe croupe soulignée par les fines attaches de son string,qui sur lui n'avait rien de choquant si ce n'est l'extrême insouciance de ses 20 ans,il s'aperçut de mon trouble qui lui fit esquisser un sourire de chatte amoureuse.A peine arrivé dans l'ascenseur de son immeuble il se colle à moi me roulant une super pelle et d'un léger coup de rein il me fit sentir la raideur de son entre jambes qui vint réveiller immédiatement la mienne,il jeta un coup d'œil à mon paquet en y mettant la main pour avoir confirmation du désir qu'il provoquait en moi,sa main experte n'avait son pareil pour vous tâter le nœud ce petit démon était d'une gourmandise insatiable.Comme vous avez pu le lire dans ma première « histoire vraie »ma première expérience avec un homme était ce jeune garçon et elle s'était borné à une somptueuse fellation qu'il m'avait prodigué,mais dans son regard et son attitude de cette après-midi là me fit comprendre qu'il attendait que je participe moi aussi,j'avançais timidement la main vers l'entre jambe de son baggy et juste le fait d'imaginer sous cet ample pantalon le minuscule string qu'il n'avait cessé de me faire deviner me mit le rouge au joues d'excitation il précéda mon geste et d'un mouvement du bassin il posa sa braguette dans ma main et fermement j'empoignais son paquet qui contenu dans le minuscule sous- vêtement paraissait plus que respectable te la dureté du membre était bien présente entre ses jambes. L'ascenseur s'arrêta et il me poussa vers son appart les yeux brillants plantés dans les miens.Me voilà dans sa chambre prestement il dégrafe mon ceinturon et fait glisser mon jeans sur mes cuisses musclées il me pousse sur une chaise il s'accroupit sort ma bite du boxer et se met à me pomper avidement tout son savoir faire de suceur de queue est employé,titillement du gland,léchage de la hampe,va et vient plus ou moins rapide,gorge profonde,gobage des bourses,il m'avouera plus tard que quand le mec lui plaisait il avait souvent des envies de bite et s'en occuper le remplissait de bonheur je me pensais tu n'est pas le seul à prendre du plaisir.Soudain il la lâcha et les bras passés derrière la tête il me fit face cette position permit à son pull ultra court de dévoiler son nombril orné d'un piercing gris assorti à la couleur du string dont je devinais le haut dans l'échancrure de son baggy,par cette position il me faisait comprendre qu'il aimerait bien que je participe un peu et que je m'intéresse à son désir,fébrilement j'avançais la main vers son ventre plat et lentement glissant vers le haut vers ses tétons déjà tout durs,je n'eut juste qu'à lui pincer les pointes pour le voir fermer les yeux de plaisir,de lents mouvements du bassin me fit comprendre qu'il attendait autre chose,je fis sauter le bouton de son baggy qui glissa immédiatement à ses pieds et il m'apparut donc avec son string des plus sexy qui d'ailleurs lui allait à ravir facile quand on a une taille de mannequin,le coquin avait du ranger avec soin son sexe car au lieu de tendre in esthétiquement le tissu il était rangé sur le côté et laissait voir au ras de l'élastique de la ceinture le gland décalotté,son érection en disait long sur son désir,il m'invita à me redresser pour me rouler une grosse pelle et me glisser à l'oreille  « sort là et suce moi STP »et voilà je ne pouvais plus reculer ,j'allais toucher pour la première fois une bite qui n'était pas la mienne et je l'avoue maintenant cela ne me déplaisait pas mais en même temps une certaine inquiétude devant mon inexpérience,mais après tout il fallait bien commencer et vu son érection son envie de moi allait prendre le pas sur ma maladresse,je saisi de chaque côté de ses hanches l'élastique du minuscule sous vêtement en tirant un peu pour dégager le membre raide qui se dressa devant moi fièrement collée toute droite à son bas ventre une érection digne d'un mâle dont la virilité ne faisait aucun doute et d'un coup je glissait son gland lisse et rose entre mes lèvres le petit coquin poussait lentement sa virilité par de petits coups de reins il limait ma bouche ce qui m'obligeât à poser mes mains sur ses superbes fesses rebondies couvertes d'un fin duvet blond cette caresse inédite pour moi me permit d'admirer le soin qu'il portait à son corps,son sexe savamment rasé couilles bien lisses juste une petite houppette de poils à la base supérieure de la queue je descendis doucement pour gober une à une ses jolies petites bourses gonflées de désir..Après un bon quart d'heure d'une aussi appliquée que gourmande il se retourna pour offrir à ma vue son superbe fessier charnu,aussitôt j'y déposais des touts petis bisous fièvreux,lentement il écarta les jambes et se pencha en avant me présentant ainsi son petit oeillet imberbe,il réclamait une caresse bucale inédite pour moi,enfin presque ma copine raffolait de çà devant et derriere je passais circulairement la pointe de ma langue dans sa chatte de mec et puis plus en profondeur ce qui eu l'effet de le faire gémir en même temps je l'avais saisi pour faire glisser amoureusement la fine peau de sa verge,ensuite il se retourna en me demandant de m'assoir sur la chaise près du lit il se mit à genou donna un coup de langue sur ma pine qui honnêtement n'avait pas besoin de ça mon érection était déjà assez douloureuse comme çà,il déchira evec ses dents l'enveloppe d'un préservatif et avec une dextérité incroyable(on voyait qu'il avait une grande pratique malgré son jeune âge)le posa sur mon pieu un flacon de gel à portée coula ans sa main qu'il porta prestement sur sa rondelle,il était tout rouge de désir,ses cheveux mouillés collaient à son front,il m'emjamba saisi ma bite à la base et glissa jusqu'au gland qu'il posa à l'entrée de sa chatte te se laissa descendre lentement bien au fond en poussant un énorme râle de plaisir,pendant qu'il montait et descendait je sentais mon sexe près à exploser et lui de son côté les yeux révulsés son petit bout de langue entre ses lèvres pulpeuses n'arrangeait rien à mon affaire ce petit était vraiment trop bandant  « branle moi! Me cria t-il »j'essayais de faire coïncider son plaisir avec le mien et au moment ou j'éclatais lui sais gicla abondamment sur mon torse nos deux cris de plaisir se mêlant dans cet acte amoureux et sexuel,nous mimes un grand moment pour débander.Il m'invita ensuite à venir s'allonger sur le lit pour se reposer me mettant comme d'habitude sur le côté pour dormir,il vint se coller dans mon dos et amoureusement poser sa tête contre la mienne et ses bras autour de ma taille.Je m'endormis presque aussitôt et fut reveillé par une sensation étrange et pour réaliser que Florian caressait le bas de mon ventre et en même temps me polotait les fesses je sentais son majeur décrire des cercles autour de ma rondelle(je dois avouer au lecteur que souvent je me suis masturbé en me mettant un doigt caresse que je trouve sublime,après avoir bien préparé le terrain je senti la pénétration lente sure et expérimenté de ce petit vicieux,pour me détendre suivent une série de bisous,oreille,cou,coin des lèvres,front,tout y passe y compris massage des boules sans toucher à la queue qui par ailleurs est dure à mourir,une légère sensation de froid vient me rappeller la réalité il enduit mon intimité de mâle d'un gel gras et décontractant,il se place je sens son sexe contre mes fesses puis son gland glisse dans ma rondelle,il me semble énorme,je pousse un petit cri de crainte plus que de douleur puis très lentement son pieu s'enfonce plus avant en moi,la douleur une fois empalé fait place à une jouissance indescriptible un spasme de bonheur me secoue le bas des reins,à mes soupirs de plaisir il commence à mi limer puis un peu plus rapide il ralenti et repart bien au fond et maitenant en même temps il me branle avec méthode,je sentais une terrible jouissance monter dans mon bas ventre et soudain j'explosais dans un râle de plaisir intense et presque aussitôt flo gicla dans un gémissement non feint.Le résultat est que pour la première fois de ma vie je venais de me faire sauter.