C’est la deuxième fois que François ROUSSEAU photographie les rugbymen du Stade Français et leurs amis. Il était en effet déjà l’auteur de l’édition 2004, millésime qui, en son temps, marqua les esprits avec des scènes nettement plus sexy et ambiguës qu’à l’accoutumée, des photos en duo ou en trio révélant une certaine… proximité entre les Dieux du Stade. On se rappelle notamment du «couple» fantasmatique Frédéric Michalak et Clément Poitrenaud.

Le calendrier de cette année marque un retour à un univers viril avec quelques clins d’œil homo-érotiques, moins appuyés. Il sublime les plus beaux prodiges du ballon ovale !

 

On trouvera ci-dessous Nicolas Karabatic, le handballeur aux fessiers divins.

Dieux-du-stade-Nikola-Karabatic.jpg
Nicolas Karabatic

 

Dieux-du-stade-Alexis-Palisson.jpg
Alexis Palisson

 

Dieux-du-stade-Fulgence-Ouedraogo.jpg
Fulgence Ouedraogo

 

On retrouve aussi des «invités» forts bien choisis comme le footballeur Adil Rami, défenseur central du LOSC et de l’équipe de France

Dieux-du-stade-Adil-Rami.jpg
Adil Rami