Blog Gay d'un couple de mecs du sud 

Mot-clé - film français

Fil des billets

mercredi 20 janvier 2010

Cyril Descours

cyrildescours.jpg

Aujourd'hui sort en salles "Complices" un film de Frédéric mermoud, avec notamment comme acteur principal Cyril Descours ... L'occasion est donc trop bonne pour vous le faire découvrir et en savoir un peu plus à son sujet !

cyrildescours1.jpg

Cyril Descours est un acteur français né le 15 juillet 1983 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne. Il joue aussi bien au cinéma, à la télévision, qu'au théâtre.
Il pratique le théâtre depuis l'école primaire et s'est inscrit en 1999 au Cours Florent qu'il a suivi pendant trois ans. De 2002 à 2003, il fut inscrit au conservatoire d'art dramatique du 10e arrondissement de Paris. Depuis 2005, il est membre de la Compagnie de théâtre « Pas de Dieux » et a poursuivi des études en maîtrise de traduction littéraire.

Son premier rôle intervient dans la pièce de théâtre La guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux, puis dans le court métrage de Jérôme Salle Le Jour de grâce en 2000 et enfin dans le téléfilm L'Enfant de l'aube de Marc Angelo en 2001 d'après le roman de Patrick Poivre d'Arvor qui totalisa 10 100 000 téléspectateurs sur TF1 lors de sa diffusion le 14 janvier 2004.

Cyril Descours est ceinture de noire de karaté, pratique la natation, le roller, le snowboard, le tennis et l'équitation. Il est polyglotte puisque sa langue maternelle est l'allemand, il parle couramment le français et l'anglais et a des notions d'italien et d'espagnol.
 
Sa Filmographie :
2010 : Une petite zone de turbulences d'Alfred Lot
2010 : Complices de frédéric Mermoud
2007 : Sa raison d'être de Renaud Bertrand - Téléfilm France2
2006 : Vive la bombe ! de Jean-Pierre Sinapi - ARTE
2005 : Paris je t'aime, film collectif, Court-métrage de Gurinder Chadha
2005 : Français pour débutants de Christian Ditter - Matthieu
2005 : L'Affaire Christian Ranucci : Le combat d'une mère de Denys Granier-Deferre - TF1
2005 : Joseph, de Marc Angelo - TF1
2004-2005 : Clara Sheller, de Renaud Bertrand - Série TV France 2
2003 : L'Enfant de l'aube, de Marc Angelo - TF1
2000 : Le Jour de Grâce, de Jérôme Salle

Découvrez ci-dessous en images et extraits vidéos les différentes apparitions de ce nouveau talent français qu'on risque bien de revoir ... à notre plus grand plaisir :-)
C'est officiel : on est Fan !!! Site non officiel de Cyril Descours.

 

Lire la suite...

Évaluer ce billet

  • Note : 5
  • Votes : 1

mercredi 13 janvier 2010

Une Petite Zone de Turbulences

"Une petite Zone de Turbulence" sort en salles aujourd'hui !

L'histoire: Jean-Pierre (Michel Blanc), récemment retraité, est hypocondriaque… Anne (Miou-Miou), sa femme, le trompe avec un ancien collègue de bureau… Sa fille Cathie (Mélanie Doutey), divorcée et mère d’un petit garçon de cinq ans, vie avec Philippe (Gilles Lellouche), un « brave » garçon, que Mathieu (Cyril Descours), le frère homo de Cathie, appelle « Bac moins six »…
Quand JP découvre une petite tâche sur sa peau au niveau de sa hanche droite, que Cathie lui annonce qu’elle épouse « Bac moins six », que Mathieu se fait larguer parce qu’il hésite à inviter son amant au mariage de sa sœur et que JP apprend fortuitement que sa femme le trompe, l’équilibre familial implose. Disputes, règlements de comptes, insultes … JP, Anne, Cathie, Mathieu et Philippe ne s’épargnent rien ! Et traversent, ensemble, une petite zone de turbulence

film.jpg

Un bon moment à passer dans les salles obscures avec de bons dialogues et de bons acteurs  ... "C'est pas l'idée que 2 mecs couchent ensembles qui me gêne, mais c'est le fait que 2 mecs achètent des meubles ensemble ..."

Un film sur l'engagement amoureux :  Les personnages partagent tous, au fond, le même problème : parvenir à s'avouer qu'ils s'aiment ou, pour certains d'entre eux, continuer à se le dire. Mathieu, le fils d'Anne et JP, n'accepte de voir son fiancé que trois soirs par semaine. Il a une trouille panique de s'engager. Les hommes, généralement plus cavaleurs que les femmes, ont parfois du mal à renoncer à la multiplicité. Cathie, leur fille, sent que son coeur a la bonne intuition c'est " Bac moins six " qu'il lui faut mais, cette bonne intuition, sa tête la refuse.

Évaluer ce billet

  • Note : 0
  • Votes : 0

mercredi 30 décembre 2009

Plein Sud

plein-sud-1.jpg

Aujourd'hui sort en salle un film à ne pas manquer, à savoir le dernier film de Sébastien Lifshitz : Plein Sud, Avec Yannick Rénier (Sam), Nicole Garcia (la mère), Léa Seydoux (Léa), Théo Frilet (Mathieu).

 

Pour les cinéphiles, Sébastien Lifshitz c'est aussi le réalisateur d'un film culte pour nous tous qui aimons les garçons: Presque Rien, avec Stéphane Rideau et Jérémie Elkaïm.
 

Synopsis : C'est l'été, Sam 27 ans file tout droit vers le sud au volant de sa Ford. Avec lui, un frère et une soeur rencontrés au hasard de la route: Mathieu et Léa. Léa est belle, pulpeuse et archiféminine. Elle aime beaucoup les hommes, Mathieu aussi (hum, intéressant !). Partis pour un long voyage, loin des autoroutes, en direction de l'Espagne, ils vont apprendre à se connaître, s'affronter, s'aimer. Mais Sam a un secret, une ancienne blessure qui l'isole chaque jour un peu plus. Séparé de sa mère depuis l'enfance, ce voyage n'a qu'un seul but : la retrouver.

plein-sud-2.jpg

Dans Plein sud, Sébastien Lifshitz ressasse des thèmes qui lui sont chers, comme l'envahissement du passé dans le présent, ou la destruction d'une famille. Le réalisateur voulait, dit-il, "[s']approcher de personnages plus normatifs, même si leur insolence et leur violence leur donnent aussi une singularité. Pour [lui], tout revient toujours à la question du pardon et de la libération de soi. Seulement [s]on héros est un personnage morbide et violent, incapable d'aller de l'avant, vers l'oubli et le pardon."
 

Pour constituer le groupe de jeunes, que l'on suit tout le long du film, Sébastien Lifshitz a voulu que chaque comédien, chaque corps soit l'incarnation directe de ce qu'il devait caractériser par certains traits fondamentaux : "Yannick Renier est quelqu'un de charismatique, son physique avait ce mélange de beauté et de brutalité idéale pour le personnage. Léa Seydoux a aussi ce côté nerveux et sec, ce physique de Lolita que nous avons accentué par les vêtements et son jeu. Théo Frilet, avec son côté " petit prince ", sa gueule d'ange, incarnait immédiatement la part romantique de son personnage. Pierre Perrier, c'est le garçon terrien, charpenté, le surfeur. Ils sont tous une sorte de cliché de la jeunesse d'aujourd'hui. Mais petit à petit, il se dégage de ces " figures " quelque chose de plus profond. Dans mon précédent film " Wild Side ", c'était le même mouvement. Je partais de trois archétypes de la marginalité - une pute transsexuelle, un clandestin russe et un zonard beur - pour progressivement faire apparaître chaque individualité. Trois portraits déconnectés de tout référent social."
 

Alors tenté ?? Pas encore .... regardez la bande-annonce ci-dessous :

Évaluer ce billet

  • Note : 0
  • Votes : 0

samedi 19 janvier 2008

Enfin Veuve


un film d'Isabelle MERGAULT

avec Michèle LAROQUE, Jacques GAMBLIN, Vladimir YORDANOFF, Claire NADEAU, Eva DARLAN, Tom MORTON, Agnès BOURY, Julien CAFARO, Annie GREGORIO

Lire la suite...

Évaluer ce billet

  • Note : 0
  • Votes : 0

Films gays Français

disponibles sur video-gay.com...